À la croisée des chemins : panorama des marchés de taux

Lundi 14 mai 2018

Recherche / Marchés

L’activité économique mondiale a affiché un net redressement en 2017. La reprise a été généralisée et soutenue par un rebond notable du commerce mondial et une reprise des investissements dans les économies avancées. L’amélioration de l’environnement macroéconomique a permis aux banques centrales de confirmer la réduction progressive (à des rythmes différents) de l’orientation accommodante de la politique monétaire.
Ce tournant marque une normalisation des marchés obligataires. La relation « normale » entre la croissance, des anticipations d’inflation plus élevées et des taux d’intérêt plus élevés semble se restaurer progressivement.
Cet environnement nécessite une approche active de l’investissement obligataire : en termes de gestion de la duration, de gestion des devises et de sélection des titres dans l’univers de crédit (ou les valorisations sont relativement tendues) afin de trouver le juste équilibre entre risque et performance. Il convient également d’accroître la diversification à la fois pour se couvrir contre le risque inflationniste (obligations indexées) et pour capter les gains positifs de la croissance économique (obligations convertibles).

En savoir plus