Maroc : des risques économiques modérés

Jeudi 22 novembre 2018

Recherche / Marchés

Maroc : des risques économiques modérés

La croissance devrait ralentir par rapport à 2017 mais devrait se stabiliser aux alentours de 3% cette année et en 2019. Plusieurs années de consolidation budgétaire ont porté leurs fruits. Le déficit public devrait diminuer encore mais devrait difficilement passer sous la barre des 3,5% du PIB. Le solde courant devrait légèrement se détériorer et, dans un contexte où les financements extérieurs se réduisent, pourrait peser sur le passage du dirham à un régime de change flexible. Mais dans l’ensemble, bien que des réformes structurelles sont nécessaires pour une croissance plus inclusive, à court terme les fondamentaux économiques du Maroc sont robustes et les risques économiques modérés.

En savoir plus