S’appuyer sur les fondamentaux pour faire face à la volatilité boursière

Mercredi 09 janvier 2019

Recherche / Marchés, Infographie

Un contexte flou

Les investisseurs sont confrontés à de fortes poussées de volatilité et à un  environnement instable. Cela est dû en partie à l'interférence de facteurs politiques sur les marchés financiers, sur fond de ralentissement de la croissance économique.

Dès lors, nous pensons que pour ne pas perdre le nord, il est important d’anticiper les scénarios susceptibles de se réaliser dans les prochains mois.

Principaux Scénarios boursiers

Un ralentissement de la croissance et après ?

Une récession économique mondiale n’est pas à l’ordre du jour pour 2019.
L’économie américaine poursuit sa croissance, alors que l’Europe pâtit de nombreuses turbulences politiques. 
L’économie pourrait se stabiliser à mesure que les risques politiques s’estompent ou disparaissent durant l’année.

Politique monétaire : assouplissement ou resserrement ?

Nous pensons que la Fed relèvera ses taux à deux reprises en 2019 et qu’elle pourrait mettre un terme à son cycle de remontée des taux plus tôt que prévu. Nous excluons l’hypothèse d’une hausse des taux dans la zone euro. 
Concernant les marchés émergents, certaines banques centrales pourraient adopter un positionnement plus neutre ou plus accommodant dans un contexte caractérisé par une inflation faible et par une  atténuation des pressions sur leurs devises.

Marchés émergents : pleine tempête ou reprise ?

Les fondamentaux des marchés émergents pourraient se stabiliser au premier semestre 2019 et s’améliorer au second semestre, car les banques centrales cesseront de resserrer leur politique monétaire dans le sillage d’une Fed moins orthodoxe. Cela étant, plusieurs facteurs détermineront les perspectives pour les marchés émergents : il sera indispensable de trier le grain de l’ivraie.

Tolérance au risque ou aversion au risque ?

L’incertitude reste très importante et nous amène à adopter un positionnement prudent sur les actifs risqués à l’entame de cette nouvelle année. Des opportunités pourraient se présenter sur certains segments du marché à moyen terme (marchés émergents dans un premier temps, puis actions européennes et certaines obligations d’entreprises).

Comment aborder la nouvelle phase de marché ?

Les investisseurs devront se préparer à un environnement volatil mais, sous réserve d’un horizon temporel adéquat, nous pensons que ces mouvements de marché pourraient également offrir des opportunités pour acheter des actifs de qualité à des valorisations plus acceptables qu’il y a un an.

Infographie