Publication des résultats du Baromètre 2018 des politiques RH des ETI

Lundi 04 février 2019

Corporate

Alors qu’elles étaient 88% en 2017, quasiment l’intégralité des ETI, (Entreprises de Taille Intermédiaire), 97%, ont déclaré lors du dernier baromètre ETI avoir intégré un dispositif d’épargne salariale et retraite au cœur de leur politique de ressources humaines.

Elles proposent ainsi plus de 4 dispositifs d’Epargne Salariale & Retraite, leviers de motivation de leurs salariés avec en tête le Plan d’Epargne Entreprise (PEE), puis la participation, l’intéressement et le PERCO (Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif).

Les raisons de leur mise en place restent, comme en 2017 :

  • la motivation (pour 37% des ETI interrogées) 
  • la fidélisation des collaborateurs (36%)
  • l’attractivité des talents (16%)
  • et le renfort de l’image de leur entreprise (pour 11% contre 3% en 2017).

Par ailleurs, le digital confirme de plus en place sa place centrale au sein des dispositifs de communication :

Plus de 8 ETI interrogées sur 10 (83% des ETI contre 65% en 2017) axent leur communication RH sous un angle digital, principalement pour moderniser leurs pratiques managériales (pour 83% des ETI), puis pour développer la culture d’entreprise (55%), favoriser le partage d’expérience (53%) ou encore attirer les jeunes talents (47%).

Enfin, si en moyenne les ETI proposent entre 5 et 6 fonds dans leur PEE ou PERCO, moins de la moitié (42%) communiquent sur la gestion financière de ces dispositifs auprès des salariés, jugeant le sujet trop technique.

En ce qui concerne les dispositifs mis en place, le PERCO reste celui le plus présent au sein des ETI interrogées puisque 66% d’entre elles (contre 49% en 2017) le proposent.

Enfin, l’actionnariat salarié, très répandu au sein des grandes entreprises, est actuellement proposé dans près d’un tiers des ETI interrogées (27%) ; 3% comptent en proposer d’ailleurs prochainement, principalement établi pour fidéliser (selon 39% des ETI).

Initié en 2017 et menée par l’institut de sondage Audirep en partenariat avec avec le Groupe RH&M (spécialisé dans la formation en ressources humaines et management) ce baromètre annuel a pour ambition de mesurer l’évolution des pratiques de rémunération et d’avantages sociaux (Compensation & Benefits) et leur rôle dans le développement des ETI, réalisé auprès de de 70 directeurs généraux, responsables des ressources humaines et les Compensation et Benefits Managers (C&B) d’ETI.

Pour en savoir plus sur Amundi Epargne Salariale et Retraite : http://www.amundi-ee.com

 

Méthodologie : Baromètre 2018 réalisée entre le 29 mars et 10 juin 2018 par internet. Le profil des ETI interrogées est le suivant : 79% affichent moins 3 000 salariés, 86% sont issues du secteur tertiaire ou de l’industrie, et 92% des répondants étaient des responsables Ressources Humaines (RH) ou Compensation & Benefits (C&B).87% des ETI répondant appartiennent à un groupe.