Infographie - GIV - L’inflation est-elle sur le point de déborder?

Jeudi 11 mars 2021

Recherche / Marchés, Infographie

La hausse des prix alimentaires et de l’énergie, les espoirs de relance budgétaire vigoureuse et les banques centrales accommodantes soulèvent le débat sur l’inflation, notamment aux États-Unis. En conséquence, les rendements des obligations du Trésor américain ont fortement augmenté, soulignant la nécessité pour les investisseurs d’évaluer l’impact des hausses de taux et de l'inflation sur leurs portefeuilles.

PRINCIPAUX THEMES D’INVESTISSEMENT

Agir sur le front de l'inflation 

Le succès des campagnes de vaccination et le rebond de la demande des consommateurs entraînent une hausse des anticipations d’inflation. Il convient de protéger les portefeuilles contre l’inflation en recourant à des solutions multi-actifs/obligataires flexibles et de rester défensif mais actif sur les bons du Trésor américain.

Tirer profit de l'amélioration de l'économie

Nous recommandons aux investisseurs de privilégier les actions par rapport aux obligations avec un biais pour les marchés cycliques2, tout en explorant les opportunités de rotation sur les segments cycliques, sous-évalués et de qualité. Il importe néanmoins de se concentrer sur la sélection et les résultats des entreprises.

Rester optimiste sur le crédit 

Il faut essayer de tirer profit du probable maintien des dispositifs de soutien des banques centrales, mais en veillant à distinguer les actifs de qualité supérieure de ceux de qualité moindre. Ceci est important, car bon nombre de questions demeurent sans réponse notamment en ce qui concerne le rythme de la reprise ou encore l’inflation.

Utiliser le levier ESG3 des investissements verts

La poussée budgétaire des gouvernements pour une économie plus verte et socialement plus inclusive et les achats d’actifs des banques centrales privilégiant l’ISR4 (notamment en ce qui concerne les obligations) permettraient de soutenir les entreprises évoluant dans ces domaines. Les investisseurs peuvent exploiter cette opportunité pour améliorer leurs rendements.

JOUER LE THEME DE LA REFLATION EN SURVEILLANT ATTENTIVEMENT L'EVOLUTION DES RENDEMENTS

La normalisation éventuelle des économies et de la charge budgétaire des gouvernements pourrait entraîner une forte accélération de l’inflation à long terme. La priorité du moment est la protection des portefeuilles contre l’inflation, en privilégiant la dette à court terme et en restant actif et vigilant sur les taux réels5. D’un autre côté, l’amélioration de l’économie invite à adopter un positionnement favorable vis-à-vis des actions des secteurs et des régions (Asie, Japon, Chine) plus étroitement liés à ce rebond cyclique. Les investisseurs devront néanmoins surveiller l’impact de la hausse de l’inflation sur les marges bénéficiaires et les bénéfices des entreprises. De manière générale, nous recommandons une approche bien diversifiée.

1 Inflation : Hausse générale des prix des biens et services en circulation dans un pays et sur une période donnée. L'inflation se traduit par un phénomène d'augmentation générale des prix et peut ainsi entrainer une baisse du pouvoir d'achat et de la monnaie. 

2 Valeurs cycliques : Le cours des valeurs cycliques a tendance à suivre l'évolution  des cycles économiques. Sont considérées comme cycliques les valeurs des secteurs de l'automobile, de l'immobilier, des biens d'équipement, de l'énergie, des loisirs, des médias ou des technologies. 

3 ESG : Critères utilisés pour évaluer la prise en compte par une entreprise des impacts Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans son activité. La prise en compte de ces critères au-delà des critères financiers traditionnels distingue l'investissement socialement responsable (ISR) des gestions traditionnelles. 

4 ISR : L'Investissement Socialement responsable désigne un type de gestion qui intègre, en plus des critères financiers traditionnels, l'analyse de critères extra-financiers, dits ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). L'ISR vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable, quel que soit leur secteur d'activité. 

5 Taux réels : Correspond à la différence entre le taux d'intêret nominal et le taux d'inflation constaté pour une période de référence. Le taux d'intérêt réel correspond au rendement réel (net d'inflation) pour le prêteur de capitaux et le coût réel pour l'emprunteur.