Investment talks - Russie-Ukraine : beaucoup de mauvaises nouvelles sont déjà intégrées dans les cours, mais les perspectives se dégradent

Vendredi 11 mars 2022

Investment Talks

Russie-Ukraine : beaucoup de mauvaises nouvelles sont déjà intégrées dans les cours, mais les perspectives se dégradent

Alors que les troupes russes encerclent Kiev, les marchés restent très volatils. Les marchés d'actions sont en baisse, mais avec quelques signes récents de stabilisation. Le pétrole reste sous pression suite à l'embargo sur le pétrole russe mis en place par les États-Unis et le Royaume-Uni. La demande d'actifs refuges, comme l'or, reste élevée.

A plus long terme, dans quelle mesure le conflit aura-t-il un impact sur la croissance et l'inflation ? Quelles sont les zones les plus susceptibles d'être pénalisées ? Les marchés intègrent-ils déjà ces mauvaises nouvelles ? 
 
Point sur la situation avec Pascal Blanqué, président de l'Amundi Institute, Monica Defend, directrice de l'Amundi Institute, Matteo Germano, directeur adjoint des gestions, Vincent Mortier, directeur des gestions, Eric Mijot, Responsable de la stratégie sur les marchés développés - Amundi Institute, et Lorenzo Portelli, responsable de la recherche cross asset - Amundi Institute.

Autres actualités