Flash Amundi Patrimoine - avril 2020

Lundi 20 avril 2020

Produits

Flash mensuel d’Amundi Patrimoine - avril 2020

par Raphaël Sobotka et Bruno Saugnac - Co-gérants d'Amundi Patrimoine

 

Retrouvez, chaque mois, l'actualité liée au fonds Amundi Patrimoine. 

 

L'essentiel du mois

L’aggravation de la crise sanitaire provoque un nouvel épisode de correction significative sur les marchés financiers

Un nouveau mois marqué par le Covid-19 vient de s’achever, avec une poursuite de la progression de la pandémie en Europe et une propagation fulgurante aux Etats-Unis. L’impact majeur de cette crise sanitaire sur l’économie mondiale est de plus en plus visible au travers des indicateurs économiques récemment publiés.

Les marchés financiers ont, dans ce contexte, enregistré un pic de volatilité semblable à celui observé lors de la crise de 2008. Malgré les nombreuses mesures de soutien des pays, les investisseurs en manque de visibilité quant à l’étendue et la durée de cette crise, peinent à revenir à l’optimisme.

Les marchés actions ont ainsi enregistré un nouveau mois dans le rouge (MSCI World : -13,2% ; MSCI Europe : -14,3% ; S&P500 aux Etats-Unis : -12,4% et MSCI EM Latam pour les pays émergents d’Amérique latine : -34,5%).

La dynamique baissière s’est également propagée aux obligations d’entreprises. Les émetteurs de moins bonne qualité (« haut rendement ») ont particulièrement souffert compte tenu de l’augmentation du risque de défaut.

Le marché des obligations souveraines a, quant à lui, connu des fluctuations dans les deux sens. Le taux à 10 ans des emprunts d’Etat américains a notamment atteint un point bas historique proche de 0,50% avant de remonter à 0,67% à fin mars suite aux annonces des plans de relance, susceptibles de creuser les déficits et de renchérir le coût de la dette.

En Europe : 

L’Italie, L’Espagne, la France et l’Allemagne enregistrent les niveaux d’indices de confiance PMI manufacturiers les plus bas depuis 7 ans ou plus. Les PMI des services sont également en très net repli. Dans ce contexte :

  • la BCE a porté son programme de rachat de dette publique et privée à 1,1 trillion d’euros et a annoncé une nouvelle opération de refinancement ;
  • des stimuli budgétaires colossaux ont également été mis en place.

Aux Etats-Unis :

  • sur le marché du travail, 6,6 millions de nouvelles demandes d’allocations chômage à fin mars ont été formulées, consécutivement la pandémie de Covid-19;
  • le gouvernement Trump et la Fed déploient des mesures de soutien d’une ampleur historique.
 

  Nos décisions de gestion     

ALLOCATION

Maintien de l'approche prudente 

 

  • Renforcement des positions en obligations souveraines
  • Maintien d’une exposition actions inférieure au niveau de début d’année. 

ACTIONS

Maintien d’un poids total actions à 31% à fin mars, un niveau inférieur à l’exposition de début d’année à 38%

 

  • Réallocation d’une partie de l’exposition aux actifs américains (épicentre de l’épidémie) vers des actions de la zone euro
  • Allègement de notre exposition au secteur bancaire  

OBLIGATAIRE

Hausse de la sensibilité du portefeuille, à 3,8 à fin mars

 

  • Léger renforcement des emprunts d’Etat de la zone euro « Core ». 

 Perspectives

À court terme, nous conservons un biais prudent, car nous nous attendons à ce que l’impact négatif de l’arrêt partiel de l’économie se reflète sur les données économiques au cours des prochains mois. Les marchés devraient donc, d’ici là, rester sous pression.

Nous nous attendons à une contraction globale de l’activité économique avec de fortes récessions séquentielles dans de nombreux pays. Malgré le choc, nous pensons que les mesures déployées par les banques centrales et les gouvernements, d’une ampleur historique, devraient amortir l’impact et permettre, post-confinement, à la croissance de repartir progressivement et aux marchés de se redresser. Nous restons ainsi à l’affût d’opportunités d’investissement à moyen terme.

En savoir plus sur ce fonds

Autres actualités

Amundi Valeurs Durables mai 2020
29/05/2020 Produits

Vidéo trimestrielle - Amundi Valeurs Durables

La pandémie de Covid-19 est un choc sans précédent dont nous commençons à peine à soupçonner l’ampleur. Au-delà de l'impact sanitaire, économique et financier qu'elle occasionne, cette crise devrait également renforcer la place des enjeux environnementaux et de développement durable dans nos réflexions futures.Dans ce contexte, comment analyser la relative résistance d’Amundi Valeurs Durables durant cette période ? Quelles sont les perspectives sur les prochains mois ?

Amundi Patrimoine
20/05/2020 Produits

Flash Amundi Patrimoine - mai 2020

Malgré des données économiques très dégradées, les investisseurs retrouvent leur optimisme. Les récentes publications de données économiques commencent à refléter l’ampleur de l’impact du confinement des deux tiers de la population mondiale. Les entreprises ont enregistré une baisse record de leur activité, la demande intérieure et mondiale s'étant effondrée et les nouvelles commandes de fabrication, la production et les services étant en chute libre.