Flash Amundi Patrimoine - mai 2020

Mercredi 20 mai 2020

Produits

Flash mensuel d’Amundi Patrimoine - mai 2020

par Raphaël Sobotka et Bruno Saugnac - Co-gérants d'Amundi Patrimoine

 

Retrouvez, chaque mois, l'actualité liée au fonds Amundi Patrimoine. 

 

L'essentiel du mois

Malgré des données économiques très dégradées, les investisseurs retrouvent leur optimisme.

Les récentes publications de données économiques commencent à refléter l’ampleur de l’impact du confinement des deux tiers de la population mondiale. Les entreprises ont enregistré une baisse record de leur activité, la demande intérieure et mondiale s'étant effondrée et les nouvelles commandes de fabrication, la production et les services étant en chute libre.

Pour autant, les investisseurs se laissent porter par l’espoir de reprise de l’activité avec l’amorce de la phase 2 de déconfinement progressif et par la poursuite de la mobilisation sans précédent des Etats et des banquiers centraux.

Les marchés actions ont ainsi repris une dynamique haussière depuis fin mars, effaçant globalement près de la moitié des pertes encaissées depuis le début de l’année. L’indice mondial MSCI ACWI, qui avait perdu plus de 33% entre mi-février et mi-mars, n’est plus qu’à -12,8% sur la période comprise entre le début de l’année et fin avril.

Sur les marchés obligataires, les taux longs restent orientés à la baisse, les banques centrales maintenant un biais extrêmement accommodant. L’engagement des banquiers centraux a également eu un effet positif sur obligations d’entreprises qui affichent une performance positive en avril.

En Europe : 

Le PIB au 1er trimestre est sorti en recul de -3,3% en zone euro :

  • avec une surprise en France dont le PIB baisse de -5,1%. Une contraction plus forte qu’attendu, plus qu’en Italie par exemple ;
  • dans ce contexte, la BCE a renforcé ses dispositifs de rachat de dette et de redistribution de crédit. 

  

Aux Etats-Unis :

Le PIB au 1er trimestre est sorti en recul de -4,7% : 

  • le taux de chômage a fortement augmenté en avril, avec un nombre record de demandes de prestations chômage aux Etats-Unis (26,4 millions au cours des cinq dernières semaines), effaçant tous les progrès réalisés depuis 2009 ;
  • dans ce contexte, le Congrès américain a récemment approuvé un nouveau plan d'aide lié au Covid-19, pour un montant total de 484 milliards de dollars. C’est le quatrième projet de loi adopté par le Congrès pour faire face à la pandémie.
 

  Nos décisions de gestion     

ALLOCATION

Maintien de l'approche prudente 

  

  • Renforcement des positions en obligations souveraines et maintien d’une exposition actions inférieure au niveau de début d’année. 

ACTIONS

Maintien d’un poids total actions stable à 32% à fin avril

 

  • Réallocation d’une partie de l’exposition, des actifs de la zone euro versdes actions américaines
  • Maintien d’un biais en faveur des valeurs défensives et de croissance.

OBLIGATAIRE

Hausse de la sensibilité du portefeuille à 4 à fin avril

 

  • Léger renforcement des emprunts d’Etat américains
  • Légère réexposition aux obligations d’entreprises européennes des meilleures notations, dites « Investment Grade ».

Perspectives

Nous restons prudents à court terme. Nous nous attendons à ce que les chiffres au 2e trimestre soient plus dégradés et que cela puisse affecter la dynamique des profits des entreprises, avec des révisions à la baisse. En attendant que ces éléments soient intégrés dans les prix des marchés, les valorisations des actions nous paraissent encore chères à ce stade.

Nous pensons toutefois qu’à moyen terme, la levée progressive des mesures de confinement et les mesures historiques déployées par les banques centrales et les gouvernements devraient soutenir la reprise. Nous restons ainsi à l’affût d’opportunités d’investissement, tout en maintenant la sélectivité et le suivi des niveaux de liquidité au centre de notre attention.

 

En savoir plus sur ce fonds

Autres actualités

Juillet prudent
02/07/2020 Produits

Vidéo trimestrielle - Amundi Prudent

L’épidémie de Covid-2019 brouille les cartes du scénario économique depuis février. Un arrêt brutal de l’activité dans de nombreux secteurs d’activité a entraîné une récession économique violente, en partie contrebalancée par les mesures d’exception prises par les banques centrales et les gouvernements. Après s’être effondrés, les indicateurs d’activité se redressent depuis quelques semaines, dans le sillage de la levée des mesures de confinement. Dans ce contexte, quelle gestion pour le portefeuille d‘Amundi Prudent ? Analyse de Bruno Saugnac, gérant du fonds. 

Amundi Prudent
22/06/2020 Produits

Flash Amundi Prudent - juin 2020

Portés par l’évolution plutôt encourageante des courbes épidémiologiques et par l’intensification des plans de soutien à l’économie, les marchés ont été animés par un regain d’optimisme au cours du mois. Amundi Prudent s'est montré particulièrement résilient dans le contexte de crise sanitaire. Au vu de sa performance en 2020 arrêtée à fin avril et fin mai, le fonds occupe la troisième place sur cent au classement Morningstar au sein de la catégorie des fonds EUR Prudents.1