Infographie - Les banques centrales arrosent le marché : illusion versus réalité

Jeudi 11 juillet 2019

Recherche / Marchés, Infographie

LES BANQUES CENTRALES SONT PRÊTES À PASSER À L’ACTION

Les principales banques centrales communiquent à l’unisson, se disant prêtes à agir « si nécessaire ». La confiance des marchés dans ce filet de sécurité devrait leur épargner des replis trop importants et prolonger le cycle économique actuel. Toutefois, le risque d’erreur de politique monétaire de la part des banques centrales subsiste et certaines fragilités prennent de l’ampleur.

THÈMES À SURVEILLER POUR LA STRATÉGIE D'INVESTISSEMENT

Optimisme à l'égard des instruments de crédit

La recherche de rendement est clairement au centre de l'attention, grâce au regain de dynamisme des banques centrales. Notre opinion sur les instruments de crédit s'est améliorée ce mois-ci, notamment en Europe. La liquidité reste un élément déterminant à surveiller sur tous les marchés.

Flexibilité sur les obligations

OBLIGATIONSLes marchés nous semblent trop complaisants dans leurs prévisions de réductions des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine (Fed). Il est capital d'être prêt à ajuster tactiquement les portefeuilles en adoptant une approche sélective afin d’éviter les zones de complaisance, les mauvais fondamentaux ou les risques de liquidité non rémunérés.

Regard constructif sur les obligations des marchés émergents

Les marchés émergents bénéficient du soutien d'une Fed accommodante et de l’affaiblissement attendu du dollar. Mettre l'accent sur la vulnérabilité (investissement dans les pays les moins fragiles, avec de solides bases) sera essentiel à ce stade du cycle, car une demande plus faible de la part des marchés développés pourrait avoir une incidence sur certains pays émergents.

Approche modérément défensive sur les actions

Faute d'un soutien fondamental fort, nous préférons jouer cette phase de marché par le crédit. Cela dit, les marchés des actions européennes semblent avoir déjà intégré le scénario du pire dans les cours. Les valorisations sont attrayantes et de belles surprises pourraient soutenir la classe d'actifs sur une base relative.

LES MARCHÉS NE SONT PAS À BOUT DE SOUFFLE, MAIS LA PRUDENCE RESTE DE MISE AU VU DES NIVEAUX ACTUELS

La marge d'erreur dans ce type de marché est faible, car les gains et pertes potentiels présentent un profil asymétrique. Nous recommandons un positionnement prudent face au risque. Il nous paraît essentiel de protéger les gains réalisés depuis le début de l'année (qui ne sont pas loin de nos objectifs initiaux), car nous sommes bien conscients de l’augmentation générale des points de fragilité.