Lettre Amundi Vie ISR - novembre 2022

Mercredi 16 novembre 2022

Produits

Flash mensuel d’Amundi Vie ISR - novembre 2022

par Bruno Saugnac - Gérant d'Amundi Vie ISR

Retrouvez, chaque mois, l'actualité liée au fonds Amundi Vie ISR.

 
   

L'essentiel du mois

L’économie mondiale continue de décélérer dans un contexte de forte inflation et de hausse des taux d’intérêt. 

Au cours du mois d’octobre, l’activité économique est restée vigoureuse aux Etats-Unis, tout en ralentissant progressivement sous le double effet de l’inflation très élevée et du resserrement monétaire. Du côté de la zone euro, après plusieurs mois de ralentissement, l’économie a probablement entamé, au début du 4e trimestre, une phase de récession sur fond de forte hausse des prix de l’énergie. L’indice de confiance des consommateurs est resté particulièrement faible malgré le taux de chômage au plus bas depuis la création de la zone euro. Le Royaume-Uni a subi un mouvement de défiance des marchés vis-à-vis de sa dette souveraine, qui a conduit à l’intervention de la Banque d’Angleterre et à un changement de gouvernement. Après une bonne résistance de la croissance économique des pays émergents jusqu’à récemment, une décélération est à présent observée dans un contexte de durcissement des conditions financières et de ralentissement de la demande mondiale.

Sur le mois, le MSCI World AC a progressé de 6,0%. Le marché américain affiche une performance similaire à celle de la zone euro (+7,8%). Le MSCI Europe fait moins bien (+6,0%), notamment à cause du Royaume-Uni (+2,7%). Le marché japonais a suivi la tendance haussière (+5,7%). Les marchés émergents ont sous-performé leurs homologues et clôturent le mois en territoire négatif (-2,7%). La Chine (-16,4%) est la principale contributrice à cette baisse.

Du côté des obligations, les taux restent globalement orientés à la hausse après les deux nouveaux relèvements de 0,75% de la part de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Réserve fédérale américaine (Fed). Néanmoins, le dernier communiqué de la BCE suggère, Néanmoins, une préoccupation croissante concernant les risques de récession et la volonté de prendre en compte l’impact du resserrement monétaire déjà effectué.

En zone euro

  • L’inflation poursuit sa spectaculaire accélération : sur 12 mois, la hausse de l’indice général des prix a atteint 10,7%, celle de l’indice sous-jacent 5,0%.
  • La BCE a adopté un ton plus flexible dans le cadre de sa lutte contre l’inflation malgré une nouvelle hausse de taux de l’ordre de 0,75%.

Aux Etats-Unis 

  • Les chiffres de la croissance du 3e trimestre ont fait état d’un rebond par rapport au 2e trimestre grâce à une forte participation du commerce extérieur.
  • La Fed a réitéré son intention de poursuivre résolument son resserrement monétaire même si cela devait ralentir davantage l’économie.

Du côté des pays émergents

  • Le prix du pétrole reste élevé en raison des annonces de réduction de production de l’OPEP+.
  • Les prix des autres matières premières se sont détendues, de même que les indicateurs mesurant les goulots d’étranglements.
 

  Nos décisions de gestion     

ALLOCATION

Approche Prudente

⁃  Positionnement sur les actifs risqués stable sur le mois.

ACTIONS

Exposition aux actions stable sur le mois à 13%

⁃ Maintien d’une large diversification aux Etats-Unis, en Europe, sur les marchés émergents et au Japon.

OBLIGATAIRE

Sensibilité aux taux d’intérêts en baisse à 3,2

⁃ Baisse de l’exposition aux dettes souveraines américaines et réallocation partielle vers les dettes d’Etat de la zone euro « core ».

⁃ Maintien de la préférence vers les obligations d’entreprises de qualité investment grade, détenues à hauteur de 32%.

 

En savoir plus sur ce fonds

Autres actualités