Hebdo des Marchés

Les dernières actualités des marchés financiers

Semaine du 30 novembre 2020

Par les équipes de Recherche Amundi

Chaque lundi, retrouvez une analyse synthétique de la situation économique et financière de la semaine passée. 

778 000

Chiffre clé

Le nombre de demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis cette semaine.

ZONE EURO

Les chiffres du PIB pour la France et de l’Allemagne publiés récemment par les offices statistiques nationaux pour le 3ème trimestre font état d’une révision à la hausse de respectivement 18,2% à 18,7% et 8,2% à 8,5% en variation trimestrielle.on des services a compensé ces pressions haussières en se repliant de 0,5% à 0,4% en variation annuelle.

etats-unis

Les commandes de biens durables ont enregistré une hausse substantielle en octobre (+1,3% en variation mensuelle). De fortes hausses ont été enregistrées dans presque toutes les catégories, à l’exception de l’automobile.

PAYS ÉMERGENTS

Le rapport de politique monétaire de la Chine pour le 3ème trimestre a largement retenu l’attention des marchés. La banque centrale a réaffirmé son avis selon lequel le ratio d’endettement macroéconomique devrait se stabiliser en 2021. Elle précise également vouloir ancrer les taux interbancaires autour des taux des opérations d’open-market et de sa facilité de prêt à moyen terme (MLF) afin de respecter un positionnement neutre.

ACTIONS

Encore une semaine positive pour les actions, qui enregistrent un excellent mois de novembre avec des hausses à 2 chiffres (+13% pour le MSCI ACWI). Les estimations encourageantes de l’efficacité d’un 3ème candidat vaccin, celui d’AstraZeneca/Oxford, puis la nomination de Janet Yellen, pressentie au Trésor américain, auront permis aux actions de progresser encore.

 

OBLIGATIONS

Le rendement américain à 10 ans est en hausse de 6 pb cette semaine à 0,87%. Le rendement allemand à 10 ans était assez stable à -0,58%. Aux États-Unis, le marché est sans tendance, hésitant entre le nombre croissant de cas de Covid et l'actualité du vaccin.

PMI flash de novembre : divergences géographiques et sectorielles en hausse

Les PMI flash IHS Markit de novembre, qui viennent d’être publiés, ont fourni un aperçu important des grandes tendances de l’activité du secteur privé à un moment très pertinent, caractérisé par la forte augmentation des cas de Covid, les nouvelles positives sur l’efficacité des vaccins, les négociations sur le Brexit et l’élection américaine. Deux grandes tendances se sont donc dégagées en novembre, accentuées par la deuxième vague de Covid et les restrictions adoptées pour en limiter la propagation. D’une part, les nouvelles mesures de confinement déployées dans les pays de l’Union Européenne (UE) ont encore davantage perturbé le secteur privé, entraînant une forte contraction de l’activité des entreprises. Toutefois, la contraction globale de l’activité économique semble nettement moins importante que celle observée au 2ème trimestre 2020, car les restrictions sont moins sévères et les entreprises ont réussi à adapter leurs activités. À l’inverse, malgré une progression similaire des cas de Covid, l’activité économique aux États-Unis est restée forte, les entreprises faisant état d’une expansion de leurs activités, car aucune restriction sévère n’a été imposée.

La deuxième grande tendance porte sur la divergence croissante entre le secteur manufacturier et le secteur des services, qui est devenue particulièrement manifeste dans les pays où des restrictions plus strictes ont été adoptées (notamment la zone euro et le Royaume-Uni). En effet, le secteur manufacturier fait, dans l’ensemble, preuve de résilience, étant moins perturbé par les restrictions et bénéficiant par conséquent d’une demande plus forte. Le secteur des services en revanche continue d’être durement affecté, les entreprises faisant état d’une nouvelle contraction brutale de leur activité, en particulier dans les secteurs en contact direct avec les consommateurs.

L’autre élément marquant du flash PMI de novembre est le grand optimisme dont font preuve les entreprises du monde entier, l’actualité autour de la disponibilité de plusieurs vaccins ayant renforcé les espoirs de croissance économique plus vigoureuse et plus résistante en 2021.