L’inflation est-elle sur le point de déborder ? Stratégies pour protéger les portefeuilles contre le risque d’inflation

Mercredi 07 avril 2021

À mesure que l’économie mondiale émerge de sa pire récession depuis les années 1930, nous percevons de nombreux ferments inflationnistes, notamment aux États-Unis. Certaines tendances inflationnistes pourraient se manifester sous l’effet d’une combinaison de facteurs, dont la reprise cyclique à mesure que les pays tentent de maîtriser la pandémie et lèvent progressivement leurs dispositifs d’atténuation. Ceci interviendra en parallèle d’une stimulation budgétaire massive aux États-Unis, fruit du dispositif budgétaire de 1 900 milliards de dollars récemment adopté, qui prévoit notamment des aides directes de 1 400 dollars pour les citoyens américains dont les revenus n’excèdent pas 75 000 dollars par an et qui seront distribuées rapidement. Ces chèques pourraient donner un coup de fouet aux dépenses de consommation dès le mois d’avril et permettraient la libération d’énormes poches de demande insatisfaite dans les secteurs qui ont été les plus durement touchés par les mesures de confinement...

En savoir plus

Autres actualités

Vignette - Market story
07/04/2021

L’inflation est-elle sur le point de déborder ? Stratégies pour protéger les portefeuilles contre le risque d’inflation

À mesure que l’économie mondiale émerge de sa pire récession depuis les années 1930, nous percevons de nombreux ferments inflationnistes, notamment aux États-Unis. Certaines tendances inflationnistes pourraient se manifester sous l’effet d’une combinaison de facteurs, dont la reprise cyclique à mesure que les pays tentent de maîtriser la pandémie et lèvent progressivement leurs dispositifs d’atténuation. Ceci interviendra en parallèle d’une stimulation budgétaire massive aux États-Unis, fruit du dispositif budgétaire de 1 900 milliards de dollars récemment adopté, qui prévoit notamment des aides directes de 1 400 dollars pour les citoyens américains dont les revenus n’excèdent pas 75 000 dollars par an et qui seront distribuées rapidement. Ces chèques pourraient donner un coup de fouet aux dépenses de consommation dès le mois d’avril et permettraient la libération d’énormes poches de demande insatisfaite dans les secteurs qui ont été les plus durement touchés par les mesures de confinement.