Infographie - GIV - Les obligations font office de sentinelles dans l'actuelle séquence de reprise

Lundi 09 novembre 2020

Recherche / Marchés, Infographie

Les marchés sont animés par l’actualité entourant le virus  et les élections américaines. Mais, à mesure que la reprise se poursuit de manière inégale à travers le monde et dans un contexte de hausse de la dette publique et de risque de surchauffe de l’économie, il convient de rester attentif à tout signe de hausse des rendements ou de la volatilité sur les marchés obligataires. Nous recommandons un positionnement globalement équilibré et prudent.

 

THÈMES D’INVESTISSEMENT

REMISE EN QUESTION DU MANTRA DES « TAUX BAS POUR TOUJOURS »

Le contexte actuel repose sur l’espoir que les taux d’intérêt resteront bas longtemps. Cependant, l’augmentation de la dette et des déficits publics pourrait pousser les taux et les rendements à la hausse. Il est essentiel de gérer la duration1 de manière active.

ROTATION VERS LES VALEURS CYCLIQUES2

Les politiques budgétaires agressives sont de bon augure pour une reprise en 2021 et plaident en faveur d’une rotation des obligations d’entreprises de faible qualité et des actions à forte croissance vers les valeurs décotées3 plus cycliques et de qualité. Les investisseurs devraient explorer cette possibilité en restant prudents et sélectifs.

SOUTIEN POLITIQUE ATTENDU

La monétisation continue de la dette par les banques centrales et leur positionnement monétaire accommodant pourraient provoquer une forte inflation4. Ceci pourrait profiter aux matières premières (or) et aux actifs réels5 qui peuvent offrir une protection du portefeuille et des opportunités de diversification.

DISPERSION DES MARCHÉS SUR FOND DE REPRISE DISPARATE

Les énormes divergences ouvrent des opportunités bottom-up6, notamment sur la dette émergente (quête de revenu) et les actions. En revanche, les investissements verts et sociaux offrent une meilleure source de performances ajustées du risque.

 

CONTRECARRER LA VOLATILITÉ7AVEC UNE DÉMARCHE DIVERSIFIÉE

La crise actuelle fait ressortir certains thèmes clés : augmentation de la dette publique, accroissement des inégalités et renforcement du rôle de la Chine dans le commerce mondial et la croissance économique. Par conséquent, l’attention se portera de plus en plus sur les marchés émergents, les questions ESG8 et la viabilité de la dette, même si la trajectoire à suivre ne sera pas linéaire. Les investisseurs devront explorer ces thèmes en adoptant un positionnement prudent mais diversifié.

 

1. Duration (vie moyenne) : exprimée en nombre d’années, la duration correspond à la durée de vie moyenne actualisée de l’ensemble des flux (intérêt et capital) d'une obligation ou d'un portefeuille obligataire. Toutes choses étant égales par ailleurs, plus la duration est élevée, plus le risque est grand. Afin de connaître le niveau de risque d’un portefeuille constitué d‘obligations, il est utile de connaître la duration de chacune de ses obligations pour déterminer la duration moyenne du portefeuille.
2. Valeurs cycliques : le cours des valeurs cycliques a tendance à suivre l’évolution des cycles économiques. Sont considérées comme cycliques les valeurs des secteurs de l’automobile, de l’immobilier, des biens d’équipement, de l’énergie, des loisirs, des médias ou des technologies.
3. Valeurs décotées : actions de sociétés dont le cours de bourse est inférieur à leur valeur intrinsèque, sur la base de leurs actifs et de leur capacité bénéficiaire à long terme, autrement dit actions sous-évaluées.
4. Inflation : hausse générale des prix des biens et services en circulation dans un pays et sur une période donnée. L'inflation se traduit par un phénomène d'augmentation générale des prix et peut ainsi entraîner une baisse du pouvoir d'achat et de la monnaie. Pour mesurer le taux d'inflation, l'Insee s'appuie notamment sur l'Indice des prix à la consommation (IPC).
5. Actifs réels : les actifs réels sont tangibles et comprennent l'immobilier, les infrastructures et les ressources naturelles. ... Cela signifie que les actifs réels peuvent présenter différentes combinaisons de potentiel de croissance, de création de valeur et de flux de revenu stables.
6. Bottom-up (stock picking - sélection de valeurs) : mode de sélection de titres qui privilégie d'abord les caractéristiques propres de chaque entreprise et non celles du secteur ou du pays dans lesquels l'entreprise intervient. Ce mode de sélection s’oppose à celui dit « top-down ».
7 Volatilité : mesure l'amplitude de la variation de la valeur d'un actif pendant une période donnée. Une volatilité importante traduit généralement une forte exposition au risque. Lorsque la volatilité est élevée, la possibilité de gain est importante, mais le risque de perte l'est aussi.
8. ESG : critères utilisés pour évaluer la prise en compte par une entreprise des impacts Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans son activité. La prise en compte de ces critères au-delà des critères financiers traditionnels distingue l'investissement socialement responsable (ISR) des gestions traditionnelles.

INFORMATIONS IMPORTANTES 

Sauf indication contraire, toutes les informations figurant dans ce document proviennent d'Amundi Asset Management et sont exactes au 6 novembre 2020. Les opinions concernant les tendances de marché et les tendances économiques qui y sont exprimées engagent leur auteur et pas nécessairement Amundi Asset Management. Elles peuvent être modifiées à tout moment en fonction des conditions de marché et autres et rien ne garantit que les pays, marchés ou secteurs mentionnés produiront les performances escomptées. Ces opinions ne sauraient être considérées ni des conseils d'investissement ni comme des recommandations de titres, pas plus qu'elles n'augurent l'intention d'Amundi Asset Management de réaliser des opérations sur un produit en particulier. Rien ne garantit que les prévisions de marché formulées dans ce document se réaliseront ou que les tendances qui y sont évoquées se poursuivront. Ces opinions peuvent être modifiées à tout moment en fonction des conditions de marché ou d'autres facteurs et rien ne garantit que les pays, marchés ou secteurs qui y sont mentionnés produiront les performances escomptées. Tout investissement implique des risques, y compris des risques politiques et un risque de change. La performance et la valeur nominale d'un investissement peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et chaque investisseur court le risque de perdre la totalité du capital qu'il a investi. Ce document ne constitue pas une offre à souscrire des parts d'un fonds de placement ou des services, pas plus qu'il ne constitue une invitation à vendre des parts d'un fonds de placement ou des services.

Amundi Asset Management, société par actions simplifiée au capital social de 1 086 262 605 EUR - Gestionnaire de portefeuille réglementé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro GP04000036 - Siège social : 90 boulevard Pasteur - 75015 Paris - France - 437 574 452 RCS Paris - www.amundi.com.

Date de première utilisation : 6 novembre 2020