Investment Talks - France : perspectives - novembre 2020

Lundi 09 novembre 2020

Investment Talks

France : perspectives

Le PIB en France a beaucoup surpris au troisième trimestre avec une progression de 18,2% en glissement trimestriel et une économie à un peu plus de 4% en dessous des niveaux d’avant la pandémie de Covid-19. 

Toutefois, la deuxième vague et le reconfinement pèsent aujourd’hui sur l’activité et sont susceptibles de remettre en cause cette dynamique positive.

Analyse d'Annalisa Usardi, économiste sénior.

 Cliquez ici pour accéder au document

Autres actualités

FRESERVE
16/03/2020 Investment Talks

Investment Talks - Etats-Unis - actions décisives relatives au Covid-19

L'incertitude entourant l'ampleur et la durée de la crise sanitaire est à l'origine de la volatilité et teste la liquidité des marchés financiers mondiaux. En plus de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement et de la destruction de la demande résultant du coronavirus, un choc d'offre supplémentaire, mais aussi sévère, a été introduit dans l'économie américaine et mondiale. L'OPEP, dirigée par l'Arabie saoudite, s'est lancée dans une guerre des prix du pétrole avec les grands producteurs hors OPEP, mettant les investisseurs en alerte pour une récession mondiale et augmentant les chances d'une récession américaine.§ Les banques centrales en action : dimanche 15 mars, une action coordonnée entre les banques centrales du G-10, ainsi que lännonce spectaculaire par la Réserve fédérale de taux d'intérêt nuls et d’un assouplissement quantitatif, ont eu pour objectif de stabiliser la liquidité et la confiance des marchés. La Fed a également réduit les réserves obligatoires des banques à zéro, libérant ainsi de la liquidité pour toutes les banque du pays. Cela permet à celles-ci de contracter davantage de prêts et d'améliorer leurs marges à mesure que les liquidités passent du taux quasi nul des réserves bancaires de la Fed à des actifs plus rémunérateurs. Cela intervient après l'engagement significatif de la